Actualités & événements   
Histoire & savoir-faire   
Les vins   
La presse en parle   
Photos & reportages   
Gîtes ruraux & tourisme vigneron
Contact & Partenaires   
Nous sommes Vignerons Indépendants et produisons des vins blancs, rosé et rouges en AOC Corbières, AOC Corbières-Boutenac et IGP Pays d'Oc. Château Maylandie est un vignoble familial situé entre Carcassonne et Narbonne, dans les Corbières centrales, au Sud du Languedoc. Voici son histoire...

Mon grand-père Jacques Maymil (1920-2010), entrepreneur narbonnais passionné de viticulture, commença dans les années 50 à acquérir quelques vignes à Ferrals, petit village des Corbières d'où sa mère était originaire. Il apportait sa récolte à la cave coopérative du village.

Puis en 1975, mon père Jean Maymil (1947) décida, avec ma mère Anne-Marie, de s'investir dans l'exploitation viticole familiale qui comptait alors une trentaine d'hectares. En 1987, deux ans après la création de l'A.O.C. Corbières par l'INAO, il monta sa cave particulière commercialisant ainsi sa production sous sa propre marque: "Château Maylandie". Le nom "Maylandie" est issu de la contraction de "Maymil" et de "Landrodie", le nom de jeune fille de ma mère.

En même temps, il misa sur un encépagement de qualité en arrachant la quasi-totalité des vignes à gros rendements (vin de table) pour replanter sur les coteaux ensoleillés des cépages améliorateurs, principalement du grenache noir et de la syrah.

En 1999, il s'est engagé dans l'Agriculture Raisonnée (Vitealys) afin d'acter le respect qu'il porte à la nature et au consommateur.

En 2003, après des études de communication et une expérience professionnelle dans un musée d'art moderne et contemporain, je suis venue travailler aux côtés de mes parents, Jean et Anne-Marie, et j'ai repris la direction du domaine en 2007. En juillet 2008, mon compagnon Eric Virion (1975) m'a rejointe sur le domaine pour m'épauler dans cette passionnante aventure !

Delphine Maymil (1975)



L'appellation CORBIERES est la plus importante appellation du Languedoc et se divise en neuf terroirs. C'est principalement sur le terroir de BOUTENAC, classé en cru par l'INAO en 2005 que sont plantés les 23 hectares de vignes du Château Maylandie. L'encépagement du domaine a la particularité d'être composé essentiellement de Grenache noir et de Carignan. Outre ces deux cépages majoritaires, il compte aussi du Mourvèdre, de la Syrah, du Cinsault, du Grenache Blanc et du Bourboulenc. Grâce à une exposition plein sud, à un enracinement sur des coteaux argilo-calcaires et à la maîtrise de leurs rendements (entre 25 et 45 hl/ha), ces cépages confèrent aux vins du Château Maylandie des arômes de petits fruits rouges, de fruits à chair blanche et d'épices.

Les 9 cuvées AOC Corbières, AOC Corbières-Boutenac et IGP Pays d'Oc du Château Maylandie offrent une gamme complémentaire: les 3 Cabanon, les 2 Exquises Esquisses et Jeunes Premiers qui sont des vins à la fois souples, fruités, épicés et frais puis trois cuvées plus corsées, élevées en fût de chêne: la Cuvée Prestige et les deux hauts de gamme, Villa Ferrae et Carnache.

  

Vignoble :

  • répartition des cépages :
    • pour les vins rouges et rosé AOC Corbières : 40% de Grenache noir, 24% de Carignan, 14% de Cinsault, 12% de Syrah et 10% de Mourvèdre
    • pour le blanc AOC Corbières : 50% de Grenache Blanc et 50% de Bourboulenc
    • pour le vin de pays : 100% de Merlot
  • Vignes essentiellement plantées sur le terroir de Boutenac, sur des coteaux caillouteux argilo-calcaires (molasse de Miocène)
  • grandes parcelles : 2 ha de moyenne
  • rendements : entre 25 et 50 hl/ha
  • âge des vignes : entre 3 et 80 ans ; moyenne : 40 ans
  • taille essentiellement en double cordon de Royat et un peu en gobelet-éventail
  • labours et traitements suivant les cahiers des charges Agriculture Raisonnée et Vitéalys
  • ébourgeonnage manuel et vendanges en vert sur la plupart des parcelles
  • Vendange principalement mécanique. Vendange manuelle pour les macérations carboniques (carignan) et les vins de garage (Carnache)
  • Vinifications :

    selon le cépage et le type de vin souhaité, méthodes traditionnelles (macération carbonique) ou modernes (thermorégulation, macération préfermentaire à froid, micro-oxygénation)

    Organisation du domaine :

    respect de la législation sur l'hygiène et la sécurité dans l'industrie agroalimentaire avec la méthode HACCP (traçabilité)